This website uses cookies Accept Learn more
PRADA, L’OCÉAN ET LA MATIÈRE
8min of reading

From the Wet issue

De la collection Re-Nylon qui révolutionne l’un des symboles les plus emblématiques de la marque à son action durable pour la préservation des océans, plongez dans la pensée visionnaire et engagée de Prada.

On la connaît pour son triangle iconique et son vocabulaire stylistique moderne et éloquent. Pour son duo créatif, le plus prisé du moment, Miuccia Prada et Raf Simons, et depuis quelques mois, pour son statut de marque la plus désirable selon le classement trimestriel de l’index Lyst. Mais on la connaît moins pour son action dans la lutte pour la préservation des océans et des écosystèmes aquatiques de la planète. Un projet unique qui nous entraîne de l’Afrique à l’Océanie, des Inuits de l’Arctique aux pêcheurs du bassin Méditerranéen. Plongeon en eau profonde avec Prada.

Planète Bleue

De la "mer sombre comme le vin » du poète Homère aux récits de Hemingway, en passant par Moby Dick et « La Grande Vague de Kanagawa » de Hokusai, l’océan est une source d'inspiration millénaire pour les écrivains, artistes et créateurs. Si certains ont fait de sa richesse un leitmotiv, infusant leurs collections de couleurs irisées et de créatures marines exotiques, la Maison Prada a préféré en faire un sujet d’étude à part entière. Une idéologie qui dépasse les limites conventionnelles de la mode et une réflexion pérenne dont la matière est aussi le cœur : la beauté et la protection de l’océan.
« Learn, think, act », c’est par cette formule didactique que le groupe italien résume cette mission permanente qu’il s’est fixé à travers une action protéiforme. De la collection Prada Re-Nylon, un concept unique en son genre fondé sur la circularité et la durabilité de ses produits, à la création de Sea Beyond, un programme éducatif lancé en 2019 avec l'UNESCO, sans oublier la série documentaire créée avec National Geographic, Prada place l’océan au centre de son univers.

Comme le souligne le concept du duo artistique FriendsWithYou - dans ce numéro - la Terre est en réalité Océan. Véritable sanctuaire naturel, il recouvre aujourd’hui 70 % de la surface de la planète. « C’est le plus grand allié de la planète contre le changement climatique », confie Francesca Santoro, IOC/UNESCO Senior Programme Officer. « Il produit 50 % de l'oxygène dont nous avons besoin, absorbe 25 % de toutes les émissions de dioxyde de carbone et capte 90 % de l'excès de chaleur généré par ces émissions. L'océan n'est pas seulement le ‘poumon de la planète’, c’est aussi son plus grand ‘puits de carbone’ - un tampon vital contre les effets du changement climatique. » Mais l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre a affecté la santé des océans, en réchauffant et en acidifiant l'eau de mer et en réduisant leur capacité d’absorption du dioxyde de carbone, provoquant des changements préjudiciables à la vie sous l'eau, ainsi que sur terre. En 2021, les Nations Unies proclamaient ainsi notre entrée décisive dans la « Décennie pour les sciences océaniques au service du développement durable ». Son objectif : « inverser le cycle de déclin de la santé de l’océan » et garantir un « cadre commun » pour sa protection durable.

l’océan est une source d'inspiration millénaire pour les écrivains, artistes et créateurs
Heureusement, l’océan n’a pas fini de faire des vagues, Madame Miuccia Prada non plus.

Le projet Re-Nylon

Heureusement, l’océan n’a pas fini de faire des vagues, Madame Miuccia Prada non plus. Depuis ses débuts, la créatrice lombarde cultive une vision de la mode radicale et innovante, avec une approche critique, sans craindre de questionner les normes du bon-goût ou de l’époque. Industrieuse plutôt qu’industrielle, son flair créatif et sa connaissance aiguë de l’artisanat l’ont poussé à suivre des pratiques durables et éthiques de la mode à travers l’usage de savoir-faire du monde entier et de matériaux respectueux de l'environnement. Au cœur de cette vague sustainable, le projet Re-Nylon propose une itération recyclée du tissu culte de Prada, venu concurrencer le tweed de Chanel et le PVC de Courrèges dès la fin des années 70. Une matière souple au fini satiné qui orne ses pièces les plus iconiques, à commencer par l’audacieux sac Vela et son esthétique minimal consacrée dans les années 80, une époque où luxe rime avec bling et ostentatoire.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais c’était sans compter le credo de Miuccia Prada : « l'innovation dans l'esprit, la responsabilité dans l'action ». En 2019, le groupe de luxe se lance un nouveau défi avec le projet Re-Nylon dont l’objectif est d’atteindre la durabilité totale grâce à l’usage du nylon régénéré ECONYL® obtenu grâce « à un processus de recyclage et de purification des déchets plastiques collectés dans les océans, les filets de pêche et les déchets de fibres textiles ». Une véritable avancée en matière de technologie textile et de luxe durable grâce à ce tissu pouvant être recyclé à l’infini sans perte de qualité. Un projet d'envergure mondiale capturé par une série de National Geographic en collaboration avec Prada qui nous plonge dans l’univers abysal et la beauté gigantique de la Planète Bleue.

Learn, Think, Act

Après la série « What We Carry » en 2019, le second volet de cette collaboration pérenne avec National Geographic Creative Works nous entraîne aux confins de la Terre, dans ses écosystèmes les plus fragiles. Une plongée dans le bleu azuréen des îles fertiles de l’Océan Indien où les récifs coralliens disparaissent peu à peu face au désarroi des populations locales qui tentent de contrer ce drame à travers une action collective. À une dizaine de milliers de kilomètres au nord, les paysages glacés et les régions polaires de l’Arctique sont parmi les plus touchées par le réchauffement climatique. Chaque jour, la fonte des calottes glaciaires affecte le climat et la survie des espèces marines, mais aussi la vie des Inuits, la communauté autochtone locale. « Les peuples de l'Arctique sont les mieux placés pour comprendre ce qui se passe ici et ce que signifie la guérison de notre relation avec la nature. », explique le journaliste dans le second épisode de cette odyssée naturelle. « Nous devons simplement être prêts à écouter et à apprendre. »

« Pour préserver nos écosystèmes fragiles, il est essentiel d'éduquer les générations futures à l'importance de l'océan et de sa conservation », poursuit en effet Francesca Santoro. « L'UNESCO croit fermement que l'éducation et la pédagogie peuvent soutenir les changements environnementaux, économiques et sociétaux. Donner aux gens les moyens d'utiliser leurs connaissances pour devenir plus responsables et de prendre des décisions qui impliquent les ressources océaniques, en connaissance de cause. » Avec Sea Beyond, son projet éducatif lancé en 2019 avec la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO, le groupe Prada souhaite diffuser les principes de la connaissance des océans et inspirer les nouvelles générations à protéger ces habitats essentiels à notre bien-être. « Il s'agit en fait d'être capable de comprendre à quel point l'océan influence notre vie et à quel point nous pouvons influencer l'océan de manière positive ou négative ».

“POUR PRÉSERVER NOS ÉCOSYSTÈMES FRAGILES, IL EST ESSENTIEL D'ÉDUQUER LES GÉNÉRATIONS FUTURES“

Depuis 2023, ce programme, destiné à l’origine aux écoles secondaires, s’étend au délà de l’éducation grâce au soutien du Groupe Prada, qui lui a permis de soutenir la diffusion de la recherche scientifique et la réalisation de projets humanitaires dédiés à la préservation des océans, comme avec Bibliothèques Sans Frontières.
Mais cette approche holistique va plus loin et promeut « des objectifs d'apprentissage socio-affectif et comportemental » afin que les jeunes deviennent des agents actifs du changement, des « gardiens de l’océan », conclut la scientifique. Un éveil doux à l’urgence de la crise climatique. En s’adaptant aux nouvelles exigences du climat et en veillant au bien-être des générations futures, Prada propose ainsi une nouvelle définition du luxe. En minimisant le gaspillage vestimentaire et en promouvant une nouvelle forme de circularité, elle prouve qu’il est encore possible de créer une mode plus raisonnée davantage en accord avec l’environnement et la nature.

Photography
Texte par
JULIE LE MINOR
Photography
Texte par
JULIE LE MINOR

MORE CONTENT

LE MULTIVERSE DE BLUEMARBLE
By Saveria Mendella
WHAT ABOUT WET - RUSHEMY BOTTER & LISI HERREBRUGH
By Madeleine Rothery
Les crushs de la Milan Design Week 2024
By Julie Le Minor
"WET" ISSUE
Magazine n°22
NUIT, SUEUR & BPM
by Julie Le Minor
L'écho James Bantone
By Julie Le Minor
WHAT ABOUT WET - CHANEL COMÈTES
By Julie Le Minor
FASHION IS TALKING ABOUT ESCAPISM AND SPIRITUALITY.
TESTS AND LIMITS OF THE FASHION SPEECH
Decoding by Saveria Mandella